FODIP UEMOA
Burkina Faso

Fonds permanent de développement des collectivités territoriales : L’avenir des agents au cœur d’une assemblée générale

[ad_1]

Dans le cadre de la commémoration du dixième anniversaire du Fonds permanent de développement des collectivités territoriales (FPDCT), se tient à Ziniaré, chef-lieu de la région du Plateau central, l’assemblée générale du personnel de ce Fonds. Ces 22 et 23 juillet 2019, les préoccupations du personnel des différentes agences seront transmises directement à la direction générale, et les plans d’activités annuels examinés.

C’est une introspection des conditions de vie et de travail des agents du Fonds permanent de développement des collectivités territoriales (FPDCT) qui est faite au cours cette assemblée générale. Face à la direction générale, les agents des structures déconcentrées de la structure égrènent les préoccupations liées au fonctionnement et à l’organisation des collectivités territoriales. À ce jour, les principaux problèmes sont liés au déploiement du personnel (au regard du contexte sécuritaire) et aux réformes envisagées dans le département.

Le personnel du FPDCT présent à l’assemblée générale

En effet, « le FPDCT se trouve dans un contexte de réformes, et le personnel veut comprendre quel sera son sort dans ces réformes qui sont engagées et il voudrait être rassuré », a expliqué Jacques Kaboré, délégué du personnel du FPDCT. Face au contexte sécuritaire, le Fonds attend de la direction générale des orientations en termes de mesures de résilience.

Du côté des agences régionales, les difficultés sont surtout d’ordre matériel. « Il s’agit notamment de l’indisponibilité de matériel informatique et roulant », a détaillé Rita Ouédraogo, chef de l’agence régionale du Plateau central.

Rita Ouédraogo, chef d’agence régionale du FPDCT du Plateau central

Dès lors, cette première assemblée générale depuis la création de la structure, est « une occasion d’examiner avec l’ensemble des travailleurs, les conditions de vie et de travail ; de voir quelles doivent être les mesures à prendre pour garantir à tous un renforcement de capacités, une bonne disposition d’équipement et de matériel, dans des locaux appropriés », a déclaré Bruno Dipama, directeur général du FPDCT.

Un examen des plans d’activités

En plus de l’assemblée générale du FPDCT, une rencontre trimestrielle entre la direction générale et les agences régionales, un examen de la mise en œuvre des activités du plan de travail annuel, un examen de la mise en œuvre des activités et un examen de la situation d’exécution budgétaire au titre du premier semestre de l’année 2019 sont prévus.

Bruno Dipama, directreur général du FPDCT (1)

À la fin de ces deux jours de travaux, le FPDCT entend disposer « d’un document d’orientation qui va permettre d’améliorer les conditions de vie et de travail et d’accroître les performances du Fonds, au regard des réformes en cours », a annoncé Bruno Dipama.

Toutefois, il a interpellé ses agents à faire montre de disponibilité et de professionnalisme en vue de répondre aux attentes des différents partenaires de la chaîne des collectivités territoriales.

Mariam Ouédraogo

Lefaso.net



[ad_2]

Source link

Related posts

Communiqué de presse sur la déclaration d’existence des entreprises de publicité

admin

Travail non rémunéré : Un ouvrage de Dr Barbara Ky décortique la problématique

admin

Burkina : Le Grand Oral du Premier ministre [Direct]

admin

Leave a Comment