FODIP UEMOA
Burkina Faso

Développement des collectivités territoriales : Le FPDCT fête ses dix ans

[ad_1]

Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) a procédé, le vendredi 19 juillet 2019 à Ouagadougou, au lancement des activités commémoratives de son dixième anniversaire. C’est le ministre d’État, ministre en charge de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, qui a présidé la cérémonie au nom du Premier ministre.

2009-2019. Cela fait dix ans que le FPDCT contribue au développement des collectivités à travers le financement de projets structurants. À l’occasion de cet anniversaire, la structure a jugé bon de marquer une halte pour dresser son bilan. Le lancement des activités commémoratives de ces dix ans a eu lieu le vendredi 19 juillet 2019. Le thème retenu est « Le FPDC, une décennie au service des collectivités territoriales du Burkina Faso : état des lieux et perspectives ». En l’absence du Premier ministre, c’est le ministre d’État Siméon Sawadogo qui a présidé la cérémonie d’ouverture.


Il a saisi l’occasion pour féliciter le directeur général et l’ensemble de son personnel pour le travail abattu. Le ministre a souligné que depuis l’existence de ce mécanisme de financement des collectivités, plus de 10 000 projets ont été réalisés. Cela représente un coût de plus de 100 milliards de francs CFA. Ce sont des investissements qui ne laissent pas indifférents les responsables des collectivités. Éric Tiemtoré, président du conseil régional du Centre et porte-parole des bénéficiaires, a, lui aussi, congratulé le FPDCT. Il a souhaité par ailleurs qu’il y ait une dotation plus conséquente de ressources au FPDCT pour que le droit de tirage soit augmenté.


Le directeur général du FPDCT, Bruno Dipama, a, quant à lui, rendu un vibrant un hommage à ses deux prédécesseurs. Il a aussi salué l’État burkinabè qui est le principal bailleur de fonds.

Comme activités entrant dans le cadre de la commémoration de la décennie, il est prévu des colloques dans les régions, un reboisement de plus de 1 000 plants, une caravane de presse, des ateliers d’immersion et une opération de collecte de 1 000 poches de sang. Le FPDCT entend, par cette commémoration, mieux appréhender les besoins réels des collectivités pour mieux les satisfaire.

Dimitri OUEDRAOGO

Lefaso.net



[ad_2]

Source link

Related posts

L’OIM lance un appel d’offre dans le cadre du Programme « EUTF- OIM » financé par l’Union Européenne

admin

Région du Centre : Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales fait le point de ses investissements

admin

3e édition du forum national de l’économie informelle : Rendez-vous du 18 au 20 juillet à Ouagadougou

admin

Leave a Comment